Notre territoire de santé

Situation

La CPTS Ouest Toulousain se situe entre Toulouse et la frontiĂšre du Gers Ă  quelques kilomĂštres. Son territoire s’étend sur 126 km2, il est divisĂ© en 7 communes. Quatre communes font partie de la communautĂ© urbaine de Toulouse mĂ©tropole : Colomiers, Brax, Tournefeuille, Pibrac.

Le territoire de la CPTS compte 113 415 habitants.

Les communes de Colomiers, Tournefeuille et Plaisance du Touch reprĂ©sentent 3 foyers populationnels importants avec respectivement 38 951, 26 962 et 18 715 habitants ; Colomiers est la 2Ăšme ville la plus peuplĂ©e de Haute-Garonne et la 14Ăšme d’Occitanie.
Les communes de Brax, LĂ©guevin, Pibrac et la Salvetat st Gilles, mĂȘme si elles sont de tailles plus modestes, sont des communes attractives Ă©tant donnĂ© leur proximitĂ© avec l’agglomĂ©ration toulousaine et le pĂŽle industriel que reprĂ©sente Colomiers. En effet, de nombreux secteurs d’activitĂ© performants sont prĂ©sents Ă  Colomiers qui compte 2700 entreprises pour la plupart en lien avec l’industrie aĂ©ronautique.

DĂ©mographie

Quelques chiffres

Le territoire de la CPTS Ouest Toulousain présente une grande mixité sociale :

  • La population sur le territoire de le CPTS a fortement augmentĂ© entre 2011 et 2016 (+7,7%)
  • Sur le territoire 23 % de la population est ĂągĂ©e de plus de 71 ans et 46 % de plus de 56 ans
  • Le taux d’affection de longue durĂ©e sur le territoire est de 18,5 % (2020)
  • Le taux de bĂ©nĂ©ficiaires de la ComplĂ©mentaire santĂ© solidaire (CSS) est de 9.5%
  • Le nombre de bĂ©nĂ©ficiaires de l’AME (aide mĂ©dicale d’état) 0.3 % de la population
  • Nombre de patient par mĂ©decin traitant sur le territoire est de 1035 sur le territoire

Statistiques de santé de notre territoire

Les partenaires sanitaires, sociaux et mĂ©dico-sociaux sont nombreux sur le territoire de la CPTS (7 communes) : 9 EHPAD (Ă©tablissement d’hĂ©bergement pour personnes ĂągĂ©es dĂ©pendantes) 1 MAS (maison d’accueil spĂ©cialisĂ©), 3 services Ă  domicile et ambulatoire, 3 SSIAD (service de soins infirmiers Ă  domicile), 3 HAD (hospitalisation Ă  domicile), 3 IME (institut mĂ©dico Ă©ducatif) et une clinique MCO (mĂ©decine, chirurgie, obstĂ©trique) clinique des PyrĂ©nĂ©es.

A noter des partenaires importants de l’offre de soin du territoire :la clinique des cĂšdres (2nd recours), CHU de Purpan, qui malgrĂ© leurs implantations en dehors des limites de la CPTS, entretiennent dĂ©jĂ  et depuis longtemps des rapports privilĂ©giĂ©s avec nombre de professionnels de santĂ© du territoire. On trouve Ă©galement sur la commune de Plaisance du Touch un COMU participant Ă  l’offre de SNP du territoire.

A noter à Colomiers un Contrat local de santé porté par le CCAS avec lequel la CPTS développe un partenariat.

MalgrĂ© cette offre de soins, l’ensemble des besoins de santĂ© n’est pas toujours couvert, quelques exemples :

  • 5 935 patients de plus 17 ans sans mĂ©decin traitant sur le territoire soit 5.2% de la population consommante (2020)
  • 453 patients de 17 ans et plus en ALD et sans mĂ©decin traitant soit 0.5% de la population consommante (2020)
  • 16 383 passages aux urgences non suivi d’hospitalisations issus de la population du territoire (2019)

La dĂ©mographie des acteurs de santĂ© sur le territoire de la CPTS montre des indicateurs d’accessibilitĂ© pondĂ©rĂ©e localisĂ©e (APL) des professionnels de santĂ© libĂ©raux et mixtes du territoire presque tous supĂ©rieurs aux indicateurs dĂ©partementaux et rĂ©gionaux. Sur le territoire de la CPTS l’accessibilitĂ© Ă  la majoritĂ© des professionnels de santĂ© est meilleure que celle du dĂ©partement et de la rĂ©gion, Ă  noter que les infirmiers sont la profession qui offre l’accĂšs aux soins le plus difficile sur le territoire.

En revanche, la perspective de départs en retraites non remplacés de nombreux médecins généralistes sur le territoire de la CPTS laisse présager une problématique de démographie médicale dans les années à venir. En effet, sur 118 praticiens, 63 ont plus de 60 ans (soit 53,4% des médecins).

Un travail collectif concernant ces difficultés semble donc nécessaire pour bon nombre de professionnels du territoire.

Publics concernés :

  • Personnes ĂągĂ©es dĂ©pendantes
  • Populations fragiles (PA, jeunes en situation de prĂ©caritĂ©, personnes en ALD 
)
  • Professionnels de santĂ©

Problématiques de prise en charge posant des difficultés sur le territoire :

  • ProblĂ©matique dans un avenir proche (3 Ă  5 ans) de dĂ©mographie mĂ©dicale
  • Augmentation de la dĂ©mographie du territoire et une inadĂ©quation de l’offre de soin sur le territoire
  • ProblĂ©matique de la dĂ©pendance de la personne ĂągĂ©e et de son dĂ©pistage
  • PrĂ©caritĂ© et fragilitĂ© importantes sur certaines communes du territoire liĂ©es Ă  des problĂ©matiques de santĂ© public (obĂ©sitĂ©, diabĂšte
)
  • Interconnaissance entre professionnelle peu dĂ©veloppĂ©e et entraĂźnant des difficultĂ©s de coordination entre les acteurs ce qui empiĂšte sur le temps de travail normalement dĂ©diĂ© au « cƓur de mĂ©tier »
  • La qualitĂ© et la pertinence des prescriptions sont Ă©galement reconnus par les professionnels comme des axes de travail qui contribueraient Ă  amĂ©liorer la qualitĂ© des soins et leurs conditions de travail
  • Des filiĂšres sous tension Ă  soutenir et Ă  organiser (dermatologie, gynĂ©cologie, ophtalmologie 
)

ThÚmes et parcours identifies en lien avec le projet régional de santé :

  • AccĂšs aux soins :
    • Favoriser l’accĂšs Ă  un mĂ©decin traitant, et renforcer la prĂ©sence mĂ©dicale et soignante pour les soins primaires
    • Organiser les soins non programmĂ©s en ville et assurer une permanence des soins identifiĂ©e sur le territoire de la CPTS
  • Risques sanitaires mieux maĂźtrisĂ©s et des comportements plus favorables Ă  la santĂ© :
    • PrĂ©vention et promotion de la santĂ©
  • Relation soignant/soignĂ©es renouvelĂ©e autour de soins de qualitĂ© :
    • Formation et accompagnement des professionnels dans leur exercice
    • QualitĂ©, sĂ©curitĂ© et pertinence des soins
  • DĂ©pistage de la dĂ©pendance et organisation de parcours liĂ©s Ă  la dĂ©pendance